Details
Study title
New social movements and public spaces
Ref study 7233
Study language French
Contributing institutions
Authors
Keywords
  • Médias
  • Mouvements sociaux
  • Espace public
  • Politique publique
  • Presse écrite
  • Campagne politique
  • Forme de mobilisation
  • Modalité d'accès à l'espace public
Disciplines
Period
1990-2000.
Geographical space
Suiss, France, Etats-Unis, Grande-Bretagne
Country
  • Switzerland
Abstract
The project is inspired by Habermas's conception of public space, where a debate - critical or not - is instituted on public policies and the discussion on the function and character of public space in democracy. The public space is composed of multiple arenas, but the main arena today, by virtue of the extent of the public that attends the debate, is constituted by the mass media (Gamson 1992). Public opinion, defined as the product of debate or rather the consonance of the statements of speakers expressing themselves in the public space, may be dominant or on the contrary divided. This opinion is to be distinguished from the opinion of the public, which is the aggregate of private opinions held by individuals. The opinion of the public is analysed in a privileged way through opinion surveys, whereas public opinion is analysed through an analysis of statements expressed in the media. In this perspective, the crucial question arises of the output of the public debate on the opinion of the public. To what extent does public debate influence the public who attend it? Formulated in this way, we find the classic questions that have animated research on the effects of the media on individuals and their influence on the formation of public opinion. Research on agenda setting is one illustration thereof (Mc Combs and Shaw, Funkhouser).
But if public space exercises an influential function in the formation of opinions, then there is also a crucial question of access to this space and its democratic character. Indeed, public opinion must be distinguished from the opinion of the actors concerned and actively involved in public policy issues, and who are part of the policy-network on this issue. These actors can be grouped together with Sabatier (1993) into at least two "advocacy coalitions", each composed of various actors such as politicians, interest groups, associations, editorialists, experts, intellectuals, etc. and sharing a common belief system or, in the words of Gamson and Modigliani (1986), a "frame package". The question of access to public space is all the more critical for actors who have formal access to decision-making. The opinion or opinions that emerge in the public space potentially differ from those of advocacy coalitions for several reasons related to mechanisms of access to the public space. Some actors may be excluded from the public space and may not be able to become, in the words of Hartley (1982), "accessed voices", i.e. public speakers, despite their efforts.
It is precisely the question of the rules of access to the public space by policy-network members that concerns us in this research. We will try to show that the ability of actors to become public speakers depends on several factors: their position in the decision-making process, itself determined by the political system, the values of journalists, which vary according to the country, and the resources that the actors control and invest, notably in public relations. To demonstrate these effects, we analyse the coverage of political campaigns on the theme of new social movements in the press.
Results
Les premiers mois ont été consacrés au développement de l'outil de codage en s'inspirant des travaux du Wissenschaftszentrum de Berlin sur le codage des locuteurs publics et de nos propres développements réalisés dans le cadre de plusieurs travaux de licence au département de science politique. Un premier codebook a été généré en été 2000 et testé sur quelques 200 articles de presse dans la presse romande et alémanique. Depuis janvier 2001, le codebook est définitif. Notons que le codebook est devenu un instrument assez complexe et que, en moyenne, un article de presse requiert 30 minutes de codage.
La phase de sélection des campagnes es achevée pour deux pays (France et Suisse). Cette phase s'est avérée assez difficile en raison du processus politique propre à chaque pays, qui donne des fluctuations et trajectoires de campagnes assez différentes, d'une part, et, d'autre part, de critères de comparabilité au niveau macroscopique des campagnes. Nous avons effectué au départ un sur-échantillonnage de compagnes et récolté via un quotidien par pays la totalité des articles sur les périodes de compagnes identifiée (certaines campagnes pouvant durer plus d'une année en raison de la multiplication des lectures des projets de loi dans les parlements). Finalement, nous n'avons retenu que 6 campagnes (3 par pays) et déterminé les périodes propres au codage, en principe deux mois avant un vote. Exceptionnellement et à titre de contrôle, un codage sur une période plus longue (codage de tous les 3èmes articles) est prévu. Il est également possible que, une fois la base de donnée initiale constituée, nous décidions si le temps le permet d'ajouter une 4ème campagne.
Pour limiter l'ampleur du codage déjà passablement imposante, nous avons décidé de limiter le corpus de quotidiens à 3 quotidiens par espace public national (élite; droite, gauche; populaire).
Pour des raisons pratiques (connaissances linguistiques de Christopher Dupont), nous avons également décidé un changement de pays dans le design de la recherche. A la place de l'Allemagne nous avons sélectionné les Etats-Unis. Ces deux pays présentent, au niveau des variables indépendantes du POS, des éléments comparables (ouverture formelle avec fédéralisme, forte séparation des pouvoirs, mais régime présidentiel; et une tradition exclusive). Au niveau des valeurs des journalistes, nous disposons également de données comparatives incluant les Etats-Unis avec la recherche Média et démocratie.

La recherche a été interrompue après la récolte et la saisie des données. Base de données non exploitée.
Methods (description)
Le projet prévoit une collecte de données sur le débat public dans la presse sur des politiques publiques. Les pays ont été sélectionnés en fonction de leur système politique. Dans chaque pays, trois journaux sont sélectionnés: un de type conservateur, un de type libéral et un de type populaire. Les campagnes ont été sélectionnées en fonction de la mobilisation de nouveaux mouvements sociaux et de l'importance de la couverture médiatique. La période analysée couvre les deux mois qui précèdent une votation ou une décision concernant la campagne choisie. Pour chaque pays trois types de campagnes ont été sélectionnées: une concernant des mouvements de solidarité en lien avec l'immigration, une concernant des mouvements en lien avec l'écologie et une concernant des mouvements en lien avec les rapports hommes-femmes, les luttes féministes ou homosexuelles.
L'analyse du débat dans la presse s'inspire de l'"event analysis", largement développée par les études des mouvements sociaux. Comme événement, nous considérons les déclarations des locuteurs. L'analogie avec l'analyse événementielle est d'autant plus plausible que, dans la philosophie du langage, l'énonciation (les speech acts) est une forme d'action. L'unité d'analyse ne sera pas le spech act, mais l'ensemble contigu de speech acts attribués explicitement à un locteur dans un articles de journal. Le débat public est ainsi opérationnalisé comme la somme des déclarations publiques des différents locuteurs.
Démarche méthodologique: Analyse de contenu standardisée, Analyse de documents standardisée
Univers de référence: speech act/déclaration par locuteur dans articles de presse environ 6000 déclarations
Design: deux mois de campagne précédent vote crucial, collectés systématiquement dans trois quotidiens nationaux
Données relevées par: équipe de codeurs rattachés à l'université
Methods (instruments)
Publications
  • Tackenberg, Marco; Wisler, Dominique. 2003. Des pavés, des matraques et des caméras. Paris: L'Harmattan, 2003, 208 p.
Financed by
Study type
Data availability
Source (Updates) Web
Date created 02.05.2018
Date modified 02.05.2018
Start - End date 01.02.2000 - 28.11.2002